La réalité du Mi‛raj du Prophète (s)

La réalité du Mi?raj du Prophète (s) n’est rien d’autre que le voyage l’ayant conduit de la Mosquée sacrée à la Mosquée al-Aqsâ, et de là au « lotus de la limite ».

L’impact de la connaissance de Dieu sur l'homme (2)

En français, l’humilité est de la même famille que le mot humus qui désigne le terreau. Etre humble a donc le sens imagé très oriental de réaliser que nous ne sommes que de la poussière, que nous retournerons à la terre, qui que nous soyons. Le cœur devient flexible et ne se laisse plus dominer par l’orgueil, comparé à la dureté du cœur de pierre et l’absence de réaction émotive du cœur. La privation, la maladie, les inondations, les tremblements de terre et autres calamités ramènent l’homme à sa vérité, à se voir en face, hors de son image d’orgueilleux et d’indifférent à Dieu, et cet état de remords remonte à la surface. C’est pour cette raison que selon le Coran, pour faire manifester cet état louable, Dieu a soumis aux épreuves les anciennes communautés par les difficultés.

La prédestination et les lois naturelles

Les lois et systèmes qui régissent l’univers ne sont pas eux non plus sujets à changements ou variations. Si tout changeait du tout au tout chaque jour, le soleil se levant un jour à l’est, et le lendemain au sud, aucune connaissance humaine ne serait possible. A propos de ces systèmes immuables, le Coran dit qu’ils sont « une coutume d’Allah » (sunnat Allâh). « Telle fut la règle de Dieu à l’égard des révolus de jadis. A la règle de Dieu, rien ne peut être substitué. » (sourate Al-Ahzâb (Les Coalisés) ; 33 : 62). Il s’agit de lois que Dieu ne change jamais. Par exemple, Dieu a prescrit que le dernier mot, la victoire finale appartiendra toujours aux hommes pieux et justes, craignant Dieu : « Oui, Nous avons écrit dans le psaume, après le Rappel, que « la terre serait l’héritage des justes parmi Mes adorateurs ’’ » (sourate al-Anbiyâ, (Les Prophètes) ; 21 : 105).

Son Excellence Ismâ‛îl (as)

Son Excellence Ismâ?îl (as) est l’un des prophètes des Banî Isrâ’îl. Le noble Coran cite douze fois son nom et stipule son caractère prophétique. Son père est son Excellence Ibrâhîm (as) et sa mère son Excellence Hâjar (as), la seconde épouse d’Ibrâhîm (as). Son Excellence Ismâ?îl (as) est le grand ancêtre du noble Prophète (s) dont les Arabes se considèrent être les descendants.

 

Leçons et inférences sociales tirées de la rencontre de Mûsâ (as) et de Khidhr (as)

La quête d’un guide savant et le profit que l’on peut tirer de son savoir ont tant d’importance que même un grand prophète comme Mûsâ (as) parcourt un long chemin pour le trouver. On découvre dans ce récit un exemple pour tous les êtres humains, quel que soit leur niveau de savoir ou leur âge.

L’impact considérable du Rappel de Dieu

 « ... Ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent au Rappel de Dieu… - N'est-ce point par le Rappel de Dieu que se tranquillisent les cœurs ? » (Sourate Al-Ra‘d (Le tonnerre) ; 13 : 28). La pratique du « Rappel de Dieu », zikr Allah, ou par abréviation zikr, qui consiste à concentrer son attention sur Dieu tel qu’Il s’est fait connaître par Son Envoyé (s) et par le Coran, et à évacuer progressivement du cœur tout ce qui est autre que Lui. Le Rappel doit avoir un objet réel, et non des concepts philosophiques qui n'ont d'existence que mentale. C'est donc forcément un Dieu Présent Qui se fait connaître, Qui est digne d'être adoré, et non pas un dieu abstrait.

Les qualités des houris du paradis selon les versets du Coran et les hadiths

Hûr / حور est le pluriel de hawrâ’ / حوراء, mot qui s’applique à la femme aux yeux noirs, d’un noir très intense, et dont le blanc est lui aussi très intense. ‘Ayn / عين est le pluriel de ‘aynâ’ / عيناء, qui désigne la femme aux yeux noirs et dont l’iris est grand. Par conséquent, ‘aynâ’ désigne la femme aux grands yeux noirs. On nomme hûrul-‘ayn les femmes dont les yeux sont grands et noirs, le noir de leur yeux étant beau et visible sur le fond blanc, car le noir de leurs yeux est intense, et le blanc est lumineux. Dans le noble Coran, nous avons : « Il y aura là des Houris aux grands yeux, semblables à la perle cachée. » (sourate Al-Wâqi‛a (L'événement) ; 56 : 22 et 23).

Pourquoi s’adresser à autre que Lui ?

"Mon Dieu, (moi) j’ai une demande à T’adresser, pour laquelle mes efforts se sont avérés vains et mon savoir-faire incapable de satisfaire, que mon âme m’a suggéré de présenter à quelqu’un qui [lui-même] présente ses demandes à Toi et qui ne [peut] se dispenser de Toi pour ses demandes – et cela est une erreur des fautifs, un faux-pas des pécheurs..."

la vio

’une des questions importantes consiste à se demander s’il s’agit de violence, dès lors que l’on met au point et applique des lois islamiques telles que les châtiments religieux et le jihad ? Réponse : Cette question demande que les sujets suivants soient

Son Excellence Lût (as)

Son Excellence Lût (as) est un prophète qui, ayant eu foi en son Excellence Ibrâhîm (as), émigre de Babel avec lui. Comme les autres prophètes (as), il jouit de sagesse et de savoir et figure au nombre des serviteurs vertueux de Dieu. Il y a des divergences au sujet de son lien familial avec son Excellence Ibrâhîm (as). Certains disent qu’il est le fils du frère d’Ibrâhîm (as) tandis que d’autres affirment qu’il est le fils de sa tante maternelle, à savoir le frère de son Excellence Sâra (as), tandis que d’autres encore considèrent que son Excellence Ibrâhîm (as) est son oncle maternel.

 

Photos aléatoire

Karbalâ (2) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (32) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (12) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (10) : Mausolée de l'Imâm 'Alî (as) - Najaf (2) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (19) : Masjed Hakim - Ispahan (8) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (23) : Mausolée de 'Abol Fazl al-'Abbâs (as) - Karbalâ (3) :

Nous contacter

Accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto.
Nom
E-mail
Message *