Son Excellence Al-Khizr (as)

Selon les sources, son Excellence Khizr (as) est l’un des Amis de Dieu ou l’un des prophètes contemporains du prophète Mûsâ (as). Il est l’éducateur qui se rend auprès de son Excellence Mûsâ (as), les deux hommes échangeant de nombreux propos. Le noble Coran, bien que ne citant pas son nom, fait clairement son éloge : « Ils trouvèrent un de Nos serviteurs à qui Nous avions accordé une miséricorde venue de Nous et à qui Nous avions conféré une Science émanant de Nous. » (Sourate Al-Kahf (La caverne) ; 18 : 65). Le noble Coran ne dit rien d’autre à propos de son Excellence Khizr (as), que ce qui est connu de la compagnie qu’il tient à son Excellence Mûsâ (as). Cependant, le nom de Khizr (as) apparaît dans certaines invocations des Imâms (as), telle l’invocation de « Omm Dâwud », à côté des noms des prophètes (as). Par ailleurs, il existe différents hadiths au sujet de son Excellence Khizr (as). Certains considèrent que Khizr (as) et Ilyasa‛ (as) – dont parle le Coran – sont une seule et même personne. Dans un hadith de l’Emir des croyants (as), il est dit que six prophètes (as) ont respectivement deux noms. Khizr (as) est cité parmi eux et son Excellence (as) dit que son autre nom est Tâlyâ. Il a été dit par ailleurs qu’il s’agit de Tâlyâ ibn Melkân ibn ‘Âmmar ibn Arfakhshad ibn Sâm ibn Nûh (as).

 

Parmi les propos de l’Imâm al-Sâdeq (as), nous citerons ceux-ci : Dieu missionne Khizr (as) parmi son peuple. Il invite les gens à l’unicité, à reconnaître les prophètes divins (as) et à avoir foi en leurs livres. Parmi ses nombreux miracles se trouve le fait qu’à chaque fois qu’il s’assied sur une terre aride, cette terre devient fraîche et verdoyante, ce qui est la raison pour laquelle il se nomme Khizr (as) (ce qui signifie « vert »). Khizr (as) connaît la plus longue des vies, Khizr (as) et Ilyâs (as) sont vivants en ce monde, et immortels, et sont en cela semblables l’un à l’autre. Il est dit qu’ils vont chaque année au pèlerinage, font les circumambulations autour de la Ka‛ba, mais sans que les gens ne les reconnaissent. Khizr (as), en état de jeûne, parcourt continuellement les déserts, et Ilyâs (as) les mers, afin de remettre sur le droit chemin ceux qui se sont perdus. Khâjeh ‘Abdallâh Ansârî dit : « Dieu le Très-Haut se manifeste en Khizr (as) par Ses attributs que sont l’érudition et la vie, comme Il se manifeste en Mûsâ (as) par l’attribut du verbe qui est le sien. »

 

De nombreux hadiths ont également été rapportés au sujet des rencontres et de l’amitié entre les Imâms purifiés (as) et son Excellence Khizr (as). Dans certains d’entre eux, les Imâms (as) s’adressent à Khizr (as) en l’appelant « mon frère ». Son Excellence al-Ridhâ (as) rapporte qu’au moment où le Prophète (s) rend l’âme, alors que les Gens de la Demeure sont chez lui, Khizr (as) vient à la porte de la maison et dit : « Le salâm soit sur vous ô Gens de la demeure. » L’Emir des croyants (as) dit alors : « C’est mon frère Khizr (as) qui vient afin de vous présenter ses condoléances. »

L’Imâm Hasan al-‘Askarî (as) présente son fils (l’Imâm Mahdî (as)) à son compagnon Ahmad ibn Ishâq, et lui dit : « Il est dans cette communauté comme est Khizr (as). » Car il est écrit dans un hadith que le douzième Imâm chiite (as) est pareil à Khizr à certains égards.

« L’homme vert ».

Moïse (as).

Traduction Denise Masson.

Elie (as).