Son Excellence Zakariyâ (as)

Son Excellence Zakariyâ (as) est l’un des prophètes des Banî Isrâ’îl, de la lignée de Hârûn (as). Son nom est cité sept fois dans le noble Coran, dans les sourates Âle-‘Imrân (La famille de 'Imrân, sourate 3), Al-An‛âm (Les bestiaux, sourate 6), Maryam (Marie, sourate 19), et Al-Anbiyâ’ (Les prophètes, sourate 21). Il compte parmi les justes et les intimes du Seuil divin. Son père est Barkhiya et son épouse est Îshâ'. Il est également le mari de la tante maternelle de son Excellence Maryam (as) et devient le tuteur de celle-ci. Selon le Coran lorsqu’il se trouve chargé de la tutelle et de l’éducation de son Excellence Maryam (as), il se rend chaque jour dans son oratoire. A chaque fois qu’il y fait son entrée, il découvre à ses côtés une nourriture et des fruits variés. Il demande : « Qui t’a apporté cette nourriture ? » Maryam (as) lui répond : « C’est de la part de Dieu. Dieu offre de Ses grâces à qui Il veut, sans compter. » Voyant toutes ces grâces venant de la part de Dieu, et que le repas de Maryam (as) provient de la miséricorde divine, il en est stimulé. C’est pourquoi il demande à Dieu : « Ô Seigneur, offre-moi aussi de Tes grâces et de Ta bénédiction. Fais-moi don d’un bon fils afin qu’il soit mon héritier après moi. » Son vœu est alors exaucé. Lorsqu’il se trouve en train d’accomplir la prière dans son oratoire, les anges lui crient : « Ô Zakariyâ (as) ! Dieu t’offre la bonne nouvelle de la venue d’un fils du nom de Yahyâ (as). » Zakariyâ (as) est très étonné et dit : « Moi qui suis si vieux, et mon épouse stérile, comment cela est-il possible ? » Afin d’avoir la certitude et de comprendre si ce cri vient de Dieu ou d’ailleurs, il dit : « Ô Seigneur, montre-moi un signe afin que j’en sois sûr. » On lui répond : « Le signe en est que ta langue sera muette trois jours durant et que tu ne pourras t’adresser aux gens oralement. Tu ne pourras communiquer avec eux qu’à l’aide de gestes. » Et c’est ce qui se produit : lorsqu’il quitte son oratoire et se rend auprès des gens, il leur fait signe de louer Dieu à l’aube et le soir. Dieu rend la fécondité à son épouse et elle donne naissance à Yahyâ (as).

 

Son Excellence Zakariyâ (as) passe le plus clair de son temps à adorer Dieu, à sermonner et à conseiller les serviteurs de Dieu. Beaucoup d’ennemis s’opposent à lui, à tel point que le peuple décide de le mettre à mort. Son Excellence (as) fuit hors de la ville et se cache dans un arbre. L’arbre s’ouvre en deux, il se glisse à l’intérieur et l’arbre reprend son apparence initiale. Cependant, Shaytân surgit auprès de l’arbre sous la forme d’un être humain et informe ses ennemis à propos du lieu où Zakariyâ (as) a trouvé refuge, leur disant : « Vous devez scier l’arbre. » - Selon une tradition, cet arbre est sacré pour les juifs et ces derniers ne sont en aucun cas prêts à le couper. Cependant, - sur l’insistance de Shaytân, ils finissent par scier l’arbre et du même coup, coupent en deux Zakariyâ (as) qui en meurt. La sépulture de ce prophète de Dieu se trouve à Bayt al-Moqaddas. Que le salâm de Dieu soit sur lui.

Zacharie (as).

Les fils d’Israël (as).

Aaron (as).

Elisabeth (as).

Marie (as).

Jean le Baptiste (as).

Satan.

 

Photos aléatoire

Masjed Hakim - Ispahan (17) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (9) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (15) : Tâlâr-e Zaynabiyyeh - Karbalâ (2) : Wâdi as-Salâm - Tombe de Marhûm-e Qâzî (ra) (3) : Wâdi as-Salâm - Najaf (6) - mausolée de Hûd (as) et Sâleh (as) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (5) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (2) : Imâmzâdeh Esmâ'îl - Ispahan (8) :

Nous contacter

Accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto.
Nom
E-mail
Message *