A propos de l’importance de la rédaction de l’histoire et de la recherche historique

Du fait que chaque société dispose d’une identité propre, elle prendra une direction et suivra une marche particulière. Afin d’éviter les déviations et les obstacles engendrés par les erreurs du passé, et dans le but de vérifier si notre progrès se trouve bien en rapport avec l’objectif que nous nous sommes fixés, nous devons en permanence analyser l’histoire de notre société, ainsi que de notre religion.

Par conséquent, notre société, qui est une société[1] musulmane, doit faire preuve d’une très grande attention quant à son identité musulmane, ses plans, ses programmes et ses activités, et elle doit analyser son histoire et établir pour elle-même une feuille de route claire.

La connaissance de l’histoire de l’islam et son replacement dans une perspective générale et commune aura un effet convenable pour parvenir au but final de l’islam qui consiste certainement en la félicité dans ce monde et dans l’autre.

Le souvenir des jours de la grandeur et de la gloire des musulmans de la première époque musulmane produira un excellent effet sur la mentalité des musulmans d’aujourd’hui qui se voient méprisés et subissent la domination de différentes puissances.

Les stratégies et les enseignements des grands personnages de l’islam face aux difficultés et à diverses questions nous éclairent une voie à suivre pour notre avenir et nous facilitent l’accès aux nobles buts que nous nous sommes fixés.

Nous pouvons résumer ce qui vient d’être dit en une phrase : l’analyse précise de l’histoire de l’islam et la mise en pratique des enseignements des grands personnages de la religion nous ouvrent la voie menant à la perfection, or quel objectif plus important que celui d’accéder à la perfection ? Ainsi, se trouve démontrée l’importance bien méritée de l’écriture de l’histoire et de la recherche historique, en tant que sources d’inspiration pour la pensée et l’action.



[1] On traduit généralement le mot jâm‛eh / جامعه par communauté lorsqu’il est question de l’islam, mais il semble qu’aujourd’hui, la communauté ne soit décidemment plus d’actualité, d’où notre recours au terme plus consensuel, plus actuel, plus scientifique, de « société ». (Note du traducteur)

 

Photos aléatoire

Wâdi as-Salâm - Najaf (2) : Tombe de Marhûm-e Haddâd (ra) - Karbalâ (4) : Karbalâ (1) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (17) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (31) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (2) : Wâdi as-Salâm - Najaf (7) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (20) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (21) :

Nous contacter

Accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto.
Nom
E-mail
Message *