La prière : la voie de l’ascension vers Dieu (2) Vers Sa puissance (1ère partie)

A/Règles de conduite nécessaires pour l’ensemble des actes d’adoration

 

Se tourner vers la Puissance de la Seigneurie

et vers l’humilité de la soumission/assujettissement (1)

 

Une des premières règles de conduite au niveau du cœur est de nous tourner vers la Puissance de la Seigneurie (Divine) (‘izz ar-rubûbiyyah) et vers l’humilité de notre soumission /assujettissement devant Dieu (dhul al-‘ubûdiyyah). La force de notre cheminement vers Dieu réside dans cette force de concen-tration sur la Puissance de la Seigneurie de Dieu et sur l’humilité de la soumission/ assujettissement.

 En premier lieu, en tant que serviteurs/sujets de Dieu, nous devons réaliser que nous ne sommes rien en dehors de Dieu, que nous sommes les pauvres, les indigents. Dieu est le Riche, Celui qui se suffit à Lui-même, le Tout-Puissant. Tous nos regards se tournent alors vers la Puissance de la Seigneurie et vers l’humilité de la soumission/assujettissement.

 Chaque fois que notre regard se porte sur nous-mêmes, que notre pensée se tourne vers notre ego et que notre amour pour nous-mêmes prend le-dessus, nous nous éloignons de la station de la proximité de la Seigneurie. Tant que, par une vision bornée, limitée, inapte sur nous-mêmes, nous nous attribuons une perfection et une beauté illusoires, nous sommes loin de la perfection humaine. Même ! Nous nous enveloppons d’un voile – le voile de la vision de soi, de l’adoration de soi – qui est le voile le plus épais, le plus obscur, le plus difficile à déchirer de l’ensemble des voiles. (Mais, en même temps, c’est la déchirure de ce voile qui est la clef des clefs des Mystères et de leur vision, la porte des portes de l’ascension vers la perfection de la spiritualité.)

 Aussi, la première condition pour le cheminement vers Dieu est la sortie de cette demeure (de l’ego). Elle constitue même le critère, la mesure, le baromètre de la justesse (ou non) de la gymnastique spirituelle et des efforts pour éduquer l’âme. Tant que l’homme franchit les étapes du cheminement vers Dieu enveloppé du voile de l’ego, de l’amour de soi, sa gymnastique spirituelle est nulle, ses efforts sont vains. Ce n’est pas vers Dieu qu’il se rend mais vers lui-même, son ego. Ce n’est pas Dieu qu’il adore en priant mais lui-même. Il a pris son ego comme idole.

 Dieu Tout-Puissant dit dans Son noble Livre : {Celui qui sort de sa maison émigrant vers Dieu et Son Messager et que la mort atteint, sa récompense incombe à Dieu.} (100/IV)

Il y a l’émigration formelle, physique, vers la Ka’ba et les sanctuaires des Proches-Elus(p) et il y a l’émigration morale, spirituelle, qui est la sortie de la maison de l’âme et de la demeure du monde d’ici-bas, pour aller vers Dieu et Son Messager (l’émigration vers le Messager et le Walî étant aussi une émigration vers Dieu).

Tant que nous restons attachés à nous-mêmes, à notre ego, tant que toutes nos préoccupations tournent autour de nous-mêmes, de notre ego, nous n’avons pas encore commencé notre voyage vers Dieu. Tant que des restes de l’égoïsme sont devant notre regard, tant que les murs de la ville de l’âme n’ont pas encore disparu de nos yeux, tant que l’appel à l’amour pour nous-mêmes reste audible, nous ne sommes pas des « voyageurs », des « émigrants » vers Dieu. Notre prière reste formelle. Nous ne nous sommes même pas mis sur le chemin de l’ascension vers Dieu. Alors, commençons par évoquer nos manques, nos insuffisances, notre incapacité pour sortir de la captivité de l’âme.

 

(d’après Al-Adâb al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeiny(qs) – Maqâlat 1- Chap.1)

Photos aléatoire

Masjed Jâmeh' - Ispahan (19) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (11) : Mausolée de l'Imâm 'Alî (as) - Najaf (2) : Masjed Hakim - Ispahan (7) : Imâmzâdeh Esmâ'îl - Ispahan (5) : Mausolée de l'Imâm 'Alî (as) - Najaf (3) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (1) : Masjed Hakim - Ispahan (10) : Mausolée de 'Abol Fazl al-'Abbâs (as) - Karbalâ (1) :

Nous contacter

Accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto.
Nom
E-mail
Message *