La prière : la voie de l’ascension vers Dieu (10) La Présence du cœur (2e partie)

- Ses différents niveaux -

 

Cette règle de conduite – la présence du cœur - est parmi celles des plus importantes et peut-être y a-t-il beaucoup de règles de conduite qui sont introductives à celle-là. 

 

Précédemment, nous avons rappelé brièvement ce que l’Imam Khomeynî(qs) a évoqué dans son livre « Quarante Hadîths » sur la présence du cœur. Il y a, par ailleurs, présenté deux approches possibles par rapport à ce sujet, selon que l’on se place du point de vue des actes d’adoration ou de celui de l’Adoré.En ce qui concerne les actes d’adoration, il propose d’abord un aperçu global, puis entre dans les détails jusqu’à découvrir les secrets des actes d’adoration, (que nous verrons par la suite en ce qui concerne les différents actes de la prière). En ce qui concerne l’Adoré, il distingue différents niveaux de la présence du cœur selon la station de la Manifestation divine (celles de Ses Actes, de Ses Noms et Attributs ou celle de Son Essence divine), chacun de ces niveaux ayant quatre degrés (celui du savoir, de la foi, de la vision (shuhûd) et de l’anéantissement (fanâ’)). (d’après al-Arba‘ûna Hadîthann, de l’Imam Khomeynî, le 27ème p484) 

Il est rapporté du Messager de Dieu, le sceau des Prophètes(s) : « Adore Dieu comme si tu le Le vois car si tu ne Le vois pas, Lui te voit. »

 On peut tirer de ce hadith deux niveaux de la présence du cœur :

Le premier : le pèlerin voit (contemple) la Beauté du Beau, se noyant dans la Manifestation de la Présence de l’Aimé dans le sens que l’ensemble des ouïes de son cœur sont fermées à l’ensemble des autres existences. Sa vue clairvoyante est ouverte tout entière à la Beauté détenant la Majesté et la Pureté, et il ne voit rien d’autre que Lui. En gros, il est occupé par le Présent (le Hâdir-Dieu) et néglige celui qui est présent (le mahdar-lui) et le fait d’être présent (le hudûr).

Le second niveau qui est un niveau inférieur, le pèlerin se voit présent (hâdir) en Sa Présence (de Dieu) et il observe les règles de conduite du fait d’être présent (du hudûr) et de Celui qui est Présent (le Mahdar-ici Dieu).

C’est comme si le Messager le plus Noble(s) disait : « Si tu peux être parmi les gens du premier niveau et que tu arrives à adorer Dieu de cette façon, alors fais-le.

Sinon, au moins ne néglige pas le fait que tu es en Présence du Seigneur. Et pour être en présence de Dieu Très-Elevé, il y a des règles de conduite dont la négligence n’a pas lieu d’être et serait loin de la station de l’assujettissement/soumission. »

Le hadith que rapporte Abû Hamzeh ath-Thumâlî à propos de l’Imam ‘Alî fils de Hussein(p) indique cela également : « J’ai vu ‘Alî fils de Hussein(p) qui était en train de prier. Son manteau tomba de ses épaules et il ne l’arrangea pas tant qu’il n’avait pas fini sa prière. Je l’interrogeai sur cela. Il(p) me répondit : « Malheureux ! Sais-tu devant Qui je me trouvais ! » »

 

Il est rapporté du Messager de Dieu(s) : « Deux hommes de ma communauté sont en train de prier, leurs inclinaisons et leurs prosternations ne font qu’un [c’est-à-dire leurs prières sont apparemment semblables] mais il y a entre ces deux prières [une différence] de la distance entre le ciel la terre. »

 

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyqh li-s-Salât de l’Imam al-Khomeiny(qs) – Maqâlat 1- Chap.9 )

Photos aléatoire

Wâdi as-Salâm - Tombe de Marhûm-e Qâzî (ra) (4) : Masjed Hakim - Ispahan (7) : Masjed Jâmeh' - Ispahan (6) : Wâdi as-Salâm - Tombe de Marhûm-e Qâzî (ra) (3) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (23) : Madresseh Tchahâr Bâgh - Ispahan (4) : Masjed Hakim - Ispahan (6) : Mausolée de 'Abol Fazl al-'Abbâs (as) - Karbalâ (2) : Mausolée de l'Imâm 'Alî (as) - Najaf (6) :

Nous contacter

Accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto.
Nom
E-mail
Message *